Les voitures hautement automatisées sont (seraient) dangereuses

Dans ce jardin ZEN, venez discuter de tout et de rien :)
Répondre
Avatar du membre
Pixel
Messages : 12591
Enregistré le : 23 janv. 2015 00:00
Localisation : République du Hurepoix

Les voitures hautement automatisées sont (seraient) dangereuses

Message par Pixel » 19 janv. 2018 10:03

Renault Zoé Intens ZE40 rouge intense depuis avril 2018.
Préalablement en Renault Zoé Q210 gris Neptune depuis mars 2015. Accessoirement en Toyota Prius+ Lounge blanche.
Ma borne 22 kW sur ChargeMap

seb.maccagnoni
Messages : 3251
Enregistré le : 04 nov. 2014 00:00

Re: Les voitures hautement automatisées sont (seraient) dangereuses

Message par seb.maccagnoni » 19 janv. 2018 10:40

La différence que je vois, c'est qu'il y a des situations où on peut relâcher la vigilance pour se détendre (autoroute dégagée) et rester plus vigilant sur la durée.

J'avais fait l'expérience suivante en 2016, sur un long trajet sur autoroute (Colmar-Quimper, ± 1100 km), de nuit :
- lorsque je conduisais la voiture, je piquais du nez, avec difficulté à conserver la voiture au milieu de ma voie, on a beaucoup échangé de place ma femme et moi pour qu'on puisse chacun se reposer et ne pas être en danger
- lorsque ma femme conduisait la voiture, j'ai fait "comme si" elle était mon assistance à la conduite mais que je devais rester vigilant. je ne dépensais plus d'énergie "mentale" pour maintenir la voiture sur la voie, mon cerveau ne faisait que vérifier qu'il n'y a pas de danger, laissant la charge du maintien dans la voie à l'automatisme. Je fatiguais moins vite.

Léonard
Messages : 6043
Enregistré le : 24 janv. 2013 00:00

Re: Les voitures hautement automatisées sont (seraient) dangereuses

Message par Léonard » 19 janv. 2018 10:51

seb.maccagnoni a écrit :
19 janv. 2018 10:40
La différence que je vois, c'est qu'il y a des situations où on peut relâcher la vigilance pour se détendre (autoroute dégagée) et rester plus vigilant sur la durée.

J'avais fait l'expérience suivante en 2016, sur un long trajet sur autoroute (Colmar-Quimper, ± 1100 km), de nuit :
- lorsque je conduisais la voiture, je piquais du nez, avec difficulté à conserver la voiture au milieu de ma voie, on a beaucoup échangé de place ma femme et moi pour qu'on puisse chacun se reposer et ne pas être en danger
- lorsque ma femme conduisait la voiture, j'ai fait "comme si" elle était mon assistance à la conduite mais que je devais rester vigilant. je ne dépensais plus d'énergie "mentale" pour maintenir la voiture sur la voie, mon cerveau ne faisait que vérifier qu'il n'y a pas de danger, laissant la charge du maintien dans la voie à l'automatisme. Je fatiguais moins vite.
C'est ce qui est préconisé dans le pilotage d'avion et dans la conduite des réacteurs nucléaires : un "pilote" tête haute, en retrait qui contrôle et qui garde une vision d'ensemble. Et c'est très sécurisant. Les pilotes "aux manettes" conduisent en surveillant les paramètres opérationnels qu'ils utilisent. Le pilote tête haute surveille l'ensemble pour contrôler que tout se passe bien. SOn rôle n'est pas de prendre les manettes s'il voit la survenue d'un problème, mais de l'analyser et de le signaler aux pilotes opérationnels pour qu'ils en tiennent compte.

seb.maccagnoni
Messages : 3251
Enregistré le : 04 nov. 2014 00:00

Re: Les voitures hautement automatisées sont (seraient) dangereuses

Message par seb.maccagnoni » 19 janv. 2018 10:57

Dans unie voiture, le pilote "tête haute" peut très bien prendre les manettes, juste pour freiner s'il voit un danger par exemple, et reprendre la position de pilote "aux manettes" sur une plus longue durée si les automatismes sont inopérants. Le mécanisme surveillé reste relativement simple...

seb.maccagnoni
Messages : 3251
Enregistré le : 04 nov. 2014 00:00

Re: Les voitures hautement automatisées sont (seraient) dangereuses

Message par seb.maccagnoni » 20 janv. 2018 12:13

Un détecteur de fatigue serait vraiment top en matière de sécurité routière. Il y a déjà eu des tentatives, des détecteurs qui semblaient plutôt probants.

Mais les conducteurs ne sont, bizarrement (hahaha), pas favorables à ce genre de dispositifs...

Avatar du membre
Pixel
Messages : 12591
Enregistré le : 23 janv. 2015 00:00
Localisation : République du Hurepoix

Re: Les voitures hautement automatisées sont (seraient) dangereuses

Message par Pixel » 20 janv. 2018 12:18

Renault Zoé Intens ZE40 rouge intense depuis avril 2018.
Préalablement en Renault Zoé Q210 gris Neptune depuis mars 2015. Accessoirement en Toyota Prius+ Lounge blanche.
Ma borne 22 kW sur ChargeMap

Léonard
Messages : 6043
Enregistré le : 24 janv. 2013 00:00

Re: Les voitures hautement automatisées sont (seraient) dangereuses

Message par Léonard » 20 janv. 2018 12:25

Jeric75 a écrit :
20 janv. 2018 11:45
Léonard a écrit :
19 janv. 2018 10:51
C'est ce qui est préconisé dans le pilotage d'avion et dans la conduite des réacteurs nucléaires : un "pilote" tête haute, en retrait qui contrôle et qui garde une vision d'ensemble. Et c'est très sécurisant. Les pilotes "aux manettes" conduisent en surveillant les paramètres opérationnels qu'ils utilisent. Le pilote tête haute surveille l'ensemble pour contrôler que tout se passe bien. SOn rôle n'est pas de prendre les manettes s'il voit la survenue d'un problème, mais de l'analyser et de le signaler aux pilotes opérationnels pour qu'ils en tiennent compte.
Sauf que la grosse différence entre un "pilote d'avion" et le "conducteur d'une voiture", c'est que l'un est un professionnel et a suivi une longue formation et particulièrement sur son avion, l'autre n'a pas eu cette formation et peut passer d'une 2CV à un engin de 500cv sans aucune préparation et surtout, qu'une erreur de "conduite" de 2m et il se retrouve en face d'une autre voiture, alors qu'en avion en vol normal, la marge d'erreur est de plusieurs dizaine de mètres... Donc la comparaison s'arrêt là.
Quand saura t on déjà faire un véhicule qui maintient sa position correctement sur une national à 2 voies, voir une départementale sans tracé au sol ?...

Et puis, on parle plus "d'autonomie" que "d'automatisation", non ?
Mais le minimum qui devrait être obligatoire sur une voiture assez "automatisée" ou "autonome", c'est une détecteur de fatigue !
Désolé de te contredire, mais, il m'est arrivé de faire comme l'a écrit Seb, et je fais le même constat. Tu peux faire l'essai, et tu devrais arriver aux mêmes conclusions. Quand tu es passager, mets-toi dans la peau d'un "conducteur tête haute". Bref, regarde au loin et essaye de ne pas coller à la conduite en temps réel. Théoriquement, tu devrais être surpris par le nombre de choses que tu verras en plus, et que tu n'aurais pas vu en temps que conducteur. En fait, chaque conducteur a actuellement plusieurs heures de formations à la conduite, et en plus, il a l'expérience.

En fait, il faut bien comprendre qu'une bonne partie de la formation des pilotes ou des opérateurs de centrale nucléaire (domaine que je connais bien) servent à leur faire acquérir de l'expérience dans ce que l'on espère qu'ils ne feront jamais : du pilotage incidentel ou accidentel. La formation aux conditions réelles est relativement facile. Il faut enchainer du pilotage somme toute assez basique. La formation aux conditions accidentelles, c'est plus compliqué : on ne va pas crasher des avions pour voir comment le pilote réagit. Par chance, on a des simulateurs.

Il y a des entreprises qui ont des chauffeurs qui font de nombreuses heures de routes et qui commencent à s'équiper de simulateurs de conduite. A ce que j'ai entendu, les résultats sont assez spectaculaires, et cela ne m'étonne pas. Quand tu es sur la route et que tu conduit, je pense que tu ne vois qu'environ 30 à 50% de ton environnement ... Or, le danger peut venir de partout

Léonard
Messages : 6043
Enregistré le : 24 janv. 2013 00:00

Re: Les voitures hautement automatisées sont (seraient) dangereuses

Message par Léonard » 21 janv. 2018 14:27

Jeric75 a écrit :
21 janv. 2018 11:46
@ Léonard, ok, donc il faudrait que tous les utilisateurs de ce genre d'automatisme / système d'autonomie dans leur véhicule, ai une formation obligatoire sur simulateur ! Et utilise obligatoirement un détecteur de somnolence, ok là d'accord....
N'empêche que, comme je l'ai écrit, la moindre erreur du système sur une route sans séparateur au milieu, et on peut se retrouver sur la ligne de gauche ou trop près d'elle, car un écrit de 1 à 2m est trop vite arrivé !
Et qu'est-ce que tu pense du gars qui te double sur une telle route à 6h30 du matin, alors que tu roule à 90 km/h et malgré la ligne blanche et le virage qui ne permet pas d'avoir une visibilité sur plus de 100m ... Une erreur de leur part ? J'en arrive à avoir plus confiance dans un automatisme, même capable de défaillance qu'à un humain imbu de sa supériorité et qui se croit immortel

Avatar du membre
Teirhy
Messages : 4528
Enregistré le : 23 févr. 2015 00:00

Re: Les voitures hautement automatisées sont (seraient) dangereuses

Message par Teirhy » 22 janv. 2018 13:33

Jeric75 a écrit :
21 janv. 2018 11:46
@ Léonard, ok, donc il faudrait que tous les utilisateurs de ce genre d'automatisme / système d'autonomie dans leur véhicule, ai une formation obligatoire sur simulateur ! Et utilise obligatoirement un détecteur de somnolence, ok là d'accord....
N'empêche que, comme je l'ai écrit, la moindre erreur du système sur une route sans séparateur au milieu, et on peut se retrouver sur la ligne de gauche ou trop près d'elle, car un écart de 1 à 2 m est trop vite arrivé !
et que penses-tu du type qui déboite en face de toi car il ne t'as pas vu ?
statistiquement parlant, il y a vraiment beaucoup plus de chance qu'un humain face une erreur de conduite.

maintenant, oui il faut bien que chacun comprenne que tout pilotage automatique ne dispense pas forcément de rester attentif.


sur les bateaux, le capitaine (le pilote) est rarement le barreur.
tout ça pour abonder dans le sens de léonard, lorsqu'on est passager, on voit plein de choses que le conducteur ne voit pas, et bien souvent on voit plus loin et on anticipe mieux que le conducteur car ce dernier doit se concentrer sur sa conduite (vitesse, position sur la route, environnement immédiat,....) alors que le passager n'a pas tout ça à gérer.
je pense qu'avec la conduite autonome (ou presque) le conducteur doit être dans le même état que le passager, concentré sur la route, avec avec toujours la l'esprit la possibilité de reprendre la main au besoin
Roule en SoulEV
Membre de l'ACOZE, "Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission"   http://www.acoze.fr

le Vendée Energie Tour reviendra en 2019, réservez votre première semaine jusqu'au 9 juin

Avatar du membre
Pixel
Messages : 12591
Enregistré le : 23 janv. 2015 00:00
Localisation : République du Hurepoix

Re: Les voitures hautement automatisées sont (seraient) dangereuses

Message par Pixel » 22 janv. 2018 14:09

Ça me fait penser à l'exemple de la route à flanc de montagne sans parapet.
Vaut-il mieux être en voiture ou sur un cheval ?

La voiture, sauf grosse panne mécanique, va obéir au conducteur et rester sur la route. Mais si le conducteur donne un coup de volant intempestif, la voiture ira au précipice.

Le cheval, qui tient à sa peau, va rester sur la route, même si le cavalier lui donne l'ordre de plonger vers le précipice. Mais le cavalier n'est pas à l'abri d'un coup de folie du cheval.
Renault Zoé Intens ZE40 rouge intense depuis avril 2018.
Préalablement en Renault Zoé Q210 gris Neptune depuis mars 2015. Accessoirement en Toyota Prius+ Lounge blanche.
Ma borne 22 kW sur ChargeMap

Avatar du membre
Teirhy
Messages : 4528
Enregistré le : 23 févr. 2015 00:00

Re: Les voitures hautement automatisées sont (seraient) dangereuses

Message par Teirhy » 22 janv. 2018 16:17

ah oui, mais ça me parait évident que le conducteur reste responsable en toute circonstance.
mais pour ce qui est de la conduite automatisé, j'ai bien plus confiance dans un programme que dans un humain.
Roule en SoulEV
Membre de l'ACOZE, "Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission"   http://www.acoze.fr

le Vendée Energie Tour reviendra en 2019, réservez votre première semaine jusqu'au 9 juin

Avatar du membre
Feneck91
Messages : 1956
Enregistré le : 29 juil. 2015 01:00
Contact :

Re: Les voitures hautement automatisées sont (seraient) dangereuses

Message par Feneck91 » 22 janv. 2018 17:34

Eh... Ça dépend par qui c'est codé et testé... Et au vu de Renault et son R-Link je ne mettrais pas ma vie entre les mains de ce constructeur...
Membre de l'ACOZE, "Association des COnducteurs d'automobiles Zéro Emission"
Propriétaire d'un Scenic diesel de 10 ans et 257 000 km et d'un Zoé Zen Q210 d'occasion (09/2014) livrée le 31/07/2017.

Répondre

Retourner vers « Le jardin électrique »