Barrage de Vouglans : un péril pour les centrales nucléaires ?

Dans ce jardin ZEN, venez discuter de tout et de rien :)
Répondre
Avatar du membre
LaurentB
Messages : 2373
Enregistré le : 16 oct. 2014 01:00

Sensible Barrage de Vouglans : un péril pour les centrales nucléaires ?

Message par LaurentB » 23 sept. 2018 22:15

Hier soir, sur YouTube, je suis tombé sur un reportage catastrophe d'Envoyé Spécial :affraid: :
https://youtu.be/23KfSrZWsoI

Je ne suis pas du tout anti-nucléaire, je le précise. J'ai regardé ce sujet car j'ai passé les 20 premières années de ma vie à proximité de cet ouvrage :flower: .

De ce temps là, on disait déjà : s'il vient à céder, il y aura 6 mètres d'eau dans les rues de Lyon. C'est ce même chiffre dans le reportage.
Mais jamais je n'ai entendu dire que sur le trajet, cette vague mettrait en péril plusieurs centrales nucléaires, principalement celle du Bugey.

Pour faire (très) court, pour ceux qui n'ont pas 20 minutes à tuer, en cas de rupture, la vague et le magma de gravats pourraient annihiler le système de refroidissement de la centrale.

J'avoue, pour connaître la bête (le barrage) que ça me laisse une inquiétude.
Les derniers commentaires sur YouTube sont assez bien équilibrés entre pros/anti.

Alors, Envoyé Spécial, reportage à putaclic ou inquiétudes réelles vis a vis d'un ouvrage qui fête ses 50 ans ?...

PS : tant qu'on y est, une batterie DCA dans le coin svp :-/
:trefle: Zoé Life Q210 d'octobre 2014, Zoé Intens R90 de janvier 2018
Membre de l'ACOZE :super:
:arrow: Soutenez l'électro-mobilité en adhérant (20€ + goodies) ou en devenant gratuitement sympathisant.

Léonard
Messages : 6044
Enregistré le : 24 janv. 2013 00:00

Re: Barrage de Vouglans : un péril pour les centrales nucléaires ?

Message par Léonard » 23 sept. 2018 23:29

J'ai 2 réponses. La première est que les barrages sont contrôlés en continu. Je sais, de nombreux barrages contrôlés ont finit par céder... C'est d'ailleurs là-dessus que jouent ceux qui aiment propager la peur. Donc, la Direction de la Production Hydraulique d'EDF certifie que le barrage n'a aucune raison de lâcher ... Bon, depuis Fukushima on a tendance à maximiser les risques, et donc les dangers. Personne ne pourra jamais garantir qu'il n'y aura jamais un mouvement de terrain, un tremblement de terre au-dessus de ce qu'on a pensé être possible avec pas mal de marges de sécurité. Après, soit c'est une question de statistiques, et il n'y a pratiquement aucune chance que cela n'arrive un jour... Mais, les statistiques sont formelles, le risque ne sera jamais nul. Ce risque existe.

Seconde réponse. Je connais les calculs et les simulations réalisées pour toutes les centrales nucléaires en ce qui concerne les risques d'inondation, aussi bien externes, qu'internes. Je connais les sommes qu'EDF a dépensé pour la mise à niveau de ses centrales suites à ces calculs et simulations. Je connais bien l'exemple de Fessenheim. Le Rhin a un débit moyen de 2 300 m3/s. Les simulations, pour le site de Fessenheim dépassent les 11 000 m3/s. Il va sans dire qu'une partie de la plaine d'Alsace sera noyée avant d'arriver à un tel seuil. Il se trouve que, par chance, la centrale se trouve sur une espèce de talus surélevé de quelques mètres. L'eau viendra de l'aval. Ce fut une surprise pour nous quand on nous a fait la présentation de ce risque. En fait, tout autour de la centrale, EDF a réalisé une digue pour éloigner encore plus le risque. Mais, il y a un autre risque, la nappe phréatique. En fait, la pression hydrostatique de l'eau du Rhin entrainera une remontée d'eau de nappe. Alors, pour contrer cela, EDF a fait réaliser des puits où on installera des pompes à très fort débit. Le but est de contrer cette pression hydrostatique. Pas de vider la nappe, chose impossible par ailleurs.

EDF a investit pas mal d'argent là-dedans. Et il a fait la même chose pour les autres centrales. Quand je dis la même chose, on n'a pas fait des puits pour la pression hydrostatique partout, non! On a pris les précautions qui correspondaient aux simulations pour chacun des sites. Car EDF a bien compris une chose, l'avenir de son Parc électronucléaire dépend du fait qu'aucune des centrales de ce Parc n'ait jamais un incident important qui ferait que les français perdent confiance.

Avatar du membre
LaurentB
Messages : 2373
Enregistré le : 16 oct. 2014 01:00

Re: Barrage de Vouglans : un péril pour les centrales nucléaires ?

Message par LaurentB » 24 sept. 2018 13:27

Merci Léonard pour ta réponse, je savais que tu serais le premier ;) .
Donc Fessenheim serait mieux lotie sur le risque inondation que la centrale du Bugey.

Même si c'est rarement le cas le reste du temps, lors d'un hiver pluvieux j'ai souvent vu la barrage plein. Et c'est bien dans ce contexte que le risque existerait, car pression maximale sur les parois, les appuis et rivières en aval déjà potentiellement en crues. Donc c'est plus probable que si accident il y a, il arrive avec ces combinaisons de calamités.

Si on fait fi de la musique anxiogène :] , sur ce reportage je retiens 2 arguments qui m'interpellent :
- Le refroidissement pourrait-il toujours être opérationnel avec de l'eau fortement chargée en boue et débris ?
- Les chiffres sont-il donnés pour un barrage plein et tiennent t-ils compte d'une rupture des 3 barrages secondaires ?

Je me pose aussi une question : la vague mettant 6 heures pour atteindre la centrale du Bugey, combien de temps prendrait le processus pour éteindre ses réacteurs ?

Quand même, Vouglans fait un strike sur 4 centrales nucléaires, ça aurait de la gueule dans un film catastrophe 8/ ...
:trefle: Zoé Life Q210 d'octobre 2014, Zoé Intens R90 de janvier 2018
Membre de l'ACOZE :super:
:arrow: Soutenez l'électro-mobilité en adhérant (20€ + goodies) ou en devenant gratuitement sympathisant.

Avatar du membre
discipulus
Messages : 103
Enregistré le : 26 août 2018 12:59
Localisation : Bernos Beaulac 33430

Re: Barrage de Vouglans : un péril pour les centrales nucléaires ?

Message par discipulus » 24 sept. 2018 17:59

Oui un scénario de films ultra catastrophique :triste2:
Mais je suppose que toutes les personnes qui racontes dans le reportage que( tout est sous controle, ne vous inquiété pas !) vives ou leurs familles vivent en aval de ce barrage
Je pense que si aucun des responsable n'on de logement a proximité ben mon choix serait si je pouvais bien sur" DEMENAGER "
Le reportage est trés flippant :shock:
Un jour j'irai vivre en Théorie, car en Théorie tout se passe bien :]
Membre de L'aco ze
Je roule en ioniq exécutive 100% électrique depuis le 27/08/18 :taré1:

Avatar du membre
Pixel
Messages : 12594
Enregistré le : 23 janv. 2015 00:00
Localisation : République du Hurepoix

Re: Barrage de Vouglans : un péril pour les centrales nucléaires ?

Message par Pixel » 24 sept. 2018 18:42

Je me demande où, sur terre, aujourd'hui, il faudrait déménager pour être à l'abri de tout risque.
Renault Zoé Intens ZE40 rouge intense depuis avril 2018.
Préalablement en Renault Zoé Q210 gris Neptune depuis mars 2015. Accessoirement en Toyota Prius+ Lounge blanche.
Ma borne 22 kW sur ChargeMap

Gavzel
Messages : 466
Enregistré le : 01 mars 2016 00:00

Re: Barrage de Vouglans : un péril pour les centrales nucléaires ?

Message par Gavzel » 24 sept. 2018 20:23

Une bien belle région et un scénario catastrophique inquiétant…

Qui dit vrai ? Je n'en sais rien. Je comprends les arguments avancés par Léonard, mais je n'oublie pas non plus les soit-disants "experts" qui affirmaient à la TV que le nuage de Tchernobyl s'arrêterait à nos frontières. Comment peut-on oser parler ainsi ? Comment continuer à croire crédible ces "spécialistes" ?
Surtout quand on sait que dans le Sud-Est (PACA - Corse) le nombre de déclarations de cancer s'est avéré en bonne augmentation durant les 20 ans qui ont suivi.
Personnellement, un scénario catastrophe possible, ne m'amènerait pas à déménager. On ne peut pas déplacer des populations au hasard des risques répertoriés. Mais on peut tirer les leçons du passé et tenter de toujours faire plus pour minimiser les risques induits.
Zoé Zen blanc nacré - Q210 - 03/2015

Le VET 2019 est en route… Tous en Vendée en juin prochain !
Membre de l'ACOZE

Avatar du membre
LaurentB
Messages : 2373
Enregistré le : 16 oct. 2014 01:00

Re: Barrage de Vouglans : un péril pour les centrales nucléaires ?

Message par LaurentB » 24 sept. 2018 21:11

Il y a deux aspects dans cette hypothétique catastrophe :
- Périr immédiatement sous les eaux
- Subir les vastes conséquences d'un accident nucléaire

Pour ce dernier cas, je crois qu'il faudrait déménager très très loin...

Sinon je vous confirme, Vouglans et sa région sont des lieux magnifiques. C'est un décor à la Bambi, même en plein août on peut trouver des endroits où s'y baigner seul.

On pouvait à l'époque se balader directement sur le barrage, au dessus de la structure en béton. De là on voyait de monstrueuses carpes se masser contre l'ouvrage. Maintenant c'est interdit pour des raisons de sécurité (terrorisme).
:trefle: Zoé Life Q210 d'octobre 2014, Zoé Intens R90 de janvier 2018
Membre de l'ACOZE :super:
:arrow: Soutenez l'électro-mobilité en adhérant (20€ + goodies) ou en devenant gratuitement sympathisant.

Léonard
Messages : 6044
Enregistré le : 24 janv. 2013 00:00

Re: Barrage de Vouglans : un péril pour les centrales nucléaires ?

Message par Léonard » 24 sept. 2018 21:35

LaurentB a écrit :
24 sept. 2018 13:27
Merci Léonard pour ta réponse, je savais que tu serais le premier ;) .
Donc Fessenheim serait mieux lotie sur le risque inondation que la centrale du Bugey.
Non, car les travaux que je cite ont été réalisés pour toutes les centrales. Après, il y a un parti-pris sur la vidéo de faire comme si rien n'était fait, ou pour s'étonner que l'eau s'arrêterait "aux portes des centrales"... Mais, on a fait ce qu'il fallait pour que dans le cas du scénario catastrophe, l'eau ne rentre pas dans la centrale. Et on a dépensé l'argent qu'il fallait pour que ce soit le cas.

Bien entendu, il est facile de mettre en doute les experts, et surtout sur la base du plus gros mensonge médiatique de tous les temps ....

Léonard
Messages : 6044
Enregistré le : 24 janv. 2013 00:00

Re: Barrage de Vouglans : un péril pour les centrales nucléaires ?

Message par Léonard » 24 sept. 2018 21:46

Gavzel a écrit :
24 sept. 2018 20:23
mais je n'oublie pas non plus les soit-disants "experts" qui affirmaient à la TV que le nuage de Tchernobyl s'arrêterait à nos frontières
OK, je ne veux pas fâcher qui que ce soit, n'empêche que c'est là le plus gros mensonge médiatique de tous les temps. Qu’est ce qu'il s'est réellement passé ? Le 02 mai 1986, à la Une du journal Libération, il y avait le même titre que sur l'ensemble de la presse française. Un titre qui reprenait les informations d'un télex reçu la nuit du 30/04/1986 au 01/05/1986. Cette Une informait que le nuage de Tchernobyl venait de rentrer en France, et le télex émanait du SCPRI dirigé à l'époque par le professeur Pélerin. Donc, les autorités françaises ont bien informer l'ensemble de la presse que le nuage était entré en France. Ils informait aussi que l'on était inférieur aux seuils d'interventions déterminés à l'avance.

Le 12 mai, le journal Libération titrait sur "Le mensonge du nuage qui a jamais traversé la frontière".... Et depuis, les anti-nucléaires ont brodé là-dessus, au point où tout le monde est convaincu que les autorités françaises n'ont jamais prévenu que le nuage survolait la France. Pourtant, il suffit aux journalistes qui pensent cela d'aller consulter leurs archives, ils trouveront l'article où ils annoncent que le nuage survole la France, et ils trouveront le télex qu'ils ont reçu du SCPRI qui leur a permis d'écrire leurs articles ...

Après, j'ai 2 solutions, soit je poste ici les preuves de ce que j'annonce, soit j'incite les gens à se renseigner de leur propre chef, et ils trouveront plus ou moins vite des images qui montrent que ce que j'écris est réel. Comme je ne veux forcer personne dans les croyances qu'il désire avoir, je laisse ceux qui veulent chercher l'information. Et je réaffirme bien haut, que malgré la légende urbaine du nuage, il n'y a jamais eu le moindre expert qui a affirmé à la télé que le nuage de Tchernobyl s'arrêterait à la frontière ...

Gavzel
Messages : 466
Enregistré le : 01 mars 2016 00:00

Re: Barrage de Vouglans : un péril pour les centrales nucléaires ?

Message par Gavzel » 25 sept. 2018 07:01

Ne te méprends pas sur mes opinions. Je ne suis pas anti-nucléaire. C'est la meilleure source de production d'énergie que l'on connaisse après les énergies renouvelables, pas encore suffisamment développées pour se substituer à nos besoins énergétique. Je crains qu'elles ne le soient jamais ou pas avant très longtemps.

Je ne parlais, et tu l'as souligné, que des mensonges "officiels" des autorités lors de l'accident.

Pas de polémique de mon côté.
Pour résumer, il est facile de retrouver dans les archives de l'INA les reportages qui ont traité du sujet en 86. Voici une petite synthèse qui montre bien la volonté des autorités françaises de minimiser les conséquences de l'accident de Tchernobyl:
https://www.ina.fr/video/VDX16086917

Les quelques déclarations exprimées à l'époque ont suffit pour créer ce "mythe" sur le nuage qui s'arrêterait à nos frontières…
Zoé Zen blanc nacré - Q210 - 03/2015

Le VET 2019 est en route… Tous en Vendée en juin prochain !
Membre de l'ACOZE

Léonard
Messages : 6044
Enregistré le : 24 janv. 2013 00:00

Re: Barrage de Vouglans : un péril pour les centrales nucléaires ?

Message par Léonard » 25 sept. 2018 16:12

Je viens de voir cette vidéo, et elle correspond en fait à une reprise d'une autre émission que j'ai déjà vu plusieurs fois. Elle reprends une émission de M6 "Tchernobyl, le Mensonge Français - la Loi du Silence" du 12 décembre 2002. Voici une analyse de cette émission : A propos du nuage qui s'arrête à la frontière et de Brigitte Simonetta, présentatrice météo sur France 3, le mardi 29 avril 1986

C'est un montage fait à charge et qui présente les faits de manière très partiale. Il n'y a pas eu de mensonges "officiels", les mensonges que je dénonce, ce sont ceux de quelques journalistes qui oublient en 12 jours ce qu'ils ont publié. Les autorités de l'époque ont bien annoncé que le nuage survolait la France. Les ministres de l'époque n'ont pas jugé nécessaire de faire comme les ministres allemands qui ont pris des mesures qui ne se justifiaient pas. Ils les ont prises dans le but de calmer leur population. En France, ils ont eut le tort de penser que les français seraient suffisamment intelligents pour comprendre que ces mesures étaient inutiles... Avec le recul, j'en viens à me dire qu'il aurait mieux fallu faire comme les allemands, cela n'aurait rien changé, et les gens auraient été contents.

Répondre

Retourner vers « Le jardin électrique »